Comment est ta Suisse

Les contenus de «Nexpo», la prochaine exposition nationale, font l’objet d’une enquête. En y répondant, il est possible de donner forme à sa propre croix suisse. Photo nexpo.ch

Déjà l’Expo.02, qui a accueilli plus de dix millions de visiteurs, était conçue de manière décentralisée, se déroulant dans plusieurs cantons en même temps. Les concepteurs de «Nexpo» imaginent un réseau de sites plus vaste encore. Photo Keystone

Impression de l’exposition nationale de 1939, à l’atmosphère bien traditionnelle et patriotique vue d’aujourd’hui. Chaque exposition nationale est le reflet de son époque. Photo Keystone

Les expositions nationales font partie intégrante de la Suisse. Ce sont des projets construits par et pour une génération, qui rassemblent des personnes de tout âge. Pour la prochaine exposition nationale, les initiateurs empruntent des voies nouvelles: ils partent à la recherche des symboles de la Suisse de demain. Si certains existent déjà, d’autres sont encore à inventer.

En vue de la prochaine exposition nationale («Nexpo»), les dix plus grandes villes de Suisse veulent découvrir ce qui nous fait bouger en tant que société, ce que nous avons en commun, ce qui nous rend heureux – ou pas. Pour le savoir, elles ont lancé une enquête baptisée «Nexplorer», un jeu de questions-réponses dont le résultat livre à chacun une croix suisse personnalisée. Grâce à cette enquête en ligne, les initiateurs entendent sensibiliser la population aux thèmes stratégiques de la prochaine exposition nationale. L’enquête se poursuit jusqu’à la fin de l’année et les Suisses de l’étranger sont expressément invités à y participer.

L’idée n’est pas d’organiser une exposition classique en un lieu donné. L’exposition nationale reliera plutôt entre elles des initiatives culturelles à l’échelle de toute la Suisse, dans toutes ses régions linguistiques, dans les villes, les agglomérations et les campagnes. «Nexpo» construira des ponts entre le centre et la périphérie et formera un réseau de lieux de rencontre dans toute la Suisse. Comme le disent ceux qui ont imaginé l’événement: «La génération actuelle mérite, elle aussi, cet espace culturel pour tester les orientations de la société du XXIe siècle.»

www.nexpo.ch

Commentaires (3)
  • Ilya Meyer, Melbourne, Australia
    Ilya Meyer, Melbourne, Australia à 19.09.2020
    Why do you have to write the date like the Yankees? Switzerland is in Europe, so write it accordingly eg day, month year please
    Présenter la traduction
  • Thomas Schwab, Battambang, Cambodia
    Thomas Schwab, Battambang, Cambodia à 04.10.2020
    Für mich gibt es leider keine "Meine Schweiz'! Sie ist inzwischen dermassen unerschwinglich geworden, dass ich sie mir gar nicht mehr leisten kann. Abgesehen davon, dass ich dort nichts mehr verloren habe & mich auch nicht mehr wohl fühle. Ja, & der Klimawandel macht die Situation auch nicht grad besser. Sorry to say all that. Hab mich vor 20 jahren abgesetzt [Indien, Sri Lanka, Thailand, Indonesien, Malaysia, Laos] & es bis heute nie bereut. Ich hoffe, es geht nicht allen so wie mir....bless you all!
    Présenter la traduction
  • Ernst Ruetimann, Trang, Thailand
    Ernst Ruetimann, Trang, Thailand il y a 2 semaines
    Lieber Thomas in Kambotscha, mir geht es auch ein wenig so. Habe zwar noch eine jüngere Schwester in der alten Heimat, aber mit der neuen Generation und ihrer Denkweise habe ich nichts mehr am Hut. Der letzte Besuch im 2008 war nur wegen meiner zukünftigen Frau, damit sie sieht, wo ich aufgewachsen bin. Lebe nun seit 18 Jahren hier im Königreich. Auch die Fliegerei ist nicht mehr wie vor 60 Jahren. Nun hat noch Corona all dem ein wenig einen Dämpfer aufgesetzt .
    Présenter la traduction

Écrire un commentaire

La publication des commentaires a lieu sous un à trois jours. La rédaction se réserve le droit de ne pas publier tout commentaire à caractère discriminatoire, raciste, déshonorant ou haineux. Nos règles du jeu concernant les commentaires détaillées sont disponibles ici.
 

Auslandschweizer Organisation
Alpenstrasse 26
3006 Bern, Schweiz

tel +41 31 356 61 10
fax +41 31 356 61 01
revue@aso.ch