Martin Suter

2020 étant bissextile, Martin Suter pourra fêter son anniversaire le 29 février. Mais même sans cela, il a de bonnes raisons de déboucher le champagne. À bientôt 72 ans, le Zurichois est l’écrivain suisse dont les livres se vendent le mieux dans le monde entier depuis plus de 20 ans. C’est le roman «Small world», en 1997, qui l’a fait connaître du grand public. Il avait près de 50 ans à l’époque, sa vocation a donc été tardive. D’autres titres ont suivi, comme «La face cachée de la Lune», ou la série de polars mettant en scène un dandy-détective zurichois du nom d’Allmen, qui tous connurent un franc succès. Le sixième opus de la série, «Allmen und der Koi» (pas encore traduit), paru à l’automne dernier, s’est immédiatement classé n° 1 des ventes. Presque une habitude déjà pour l’auteur dont les œuvres ont été traduites et adaptées plusieurs fois au cinéma. Avant de devenir romancier, Martin Suter a fait carrière dans la publicité. C’est là qu’il a découvert le monde de l’entreprise, qu’il a croqué plus tard de manière drôle et incisive dans les colonnes des journaux. Il écrit de manière très disciplinée, mais l’intellectuel se double d’un épicurien. Il aime les beaux habits, les beaux objets, possédait un pied-à-terre à Ibiza, aujourd’hui à Marrakech. La «Süddeutsche Zeitung» le décrit comme «le contraire de l’artiste maudit». Cependant, comme tous les auteurs, la mutation du commerce des livres l’inquiète. En ce moment, l’écrivain expérimente un modèle numérique: sur son site www.martin-suter.com, on peut s’abonner à des lectures, des vidéos et des podcasts pour six francs ou cinq euros par mois. «C’est moins cher qu’un latte macchiato», s’amuse-t-il. Sa rubrique «Business Class» reparaît également en ligne. Les banquiers suisses mondialisés et d’autres représentants du monde des cadres lui fournissent toujours suffisamment de matière...

Susanne Wenger

Commentaires (0)

Écrire un commentaire

La publication des commentaires a lieu sous un à trois jours. La rédaction se réserve le droit de ne pas publier tout commentaire à caractère discriminatoire, raciste, déshonorant ou haineux. Nos règles du jeu concernant les commentaires détaillées sont disponibles ici.
 

Auslandschweizer Organisation
Alpenstrasse 26
3006 Bern, Schweiz

tel +41 31 356 61 10
fax +41 31 356 61 01
revue@aso.ch