«J’aime particulièrement les projets pratiques»

Le Suisse de l’étranger Savian Scanu qui a grandi en Sardaigne, nous fait part de ses impressions lors de ses études en Suisse et des défis qu’il a rencontrés.

Savian Scanu pose dans les montagnes suisses. Photo: ZVG

Savian Scanu, vous êtes un Suisse de l’étranger qui a grandi dans un village de Sardaigne. Qu’est-ce qui vous a poussé à venir étudier en Suisse?

J’ai décidé d’étudier en Suisse en raison de la qualité de la formation. Je voulais aussi apprendre l’allemand parce que je ne parlais que le suisse allemand. Enfin, le désir de voir le monde d’un point de vue différent était une autre raison pour m’installer à Zurich après avoir obtenu mon diplôme de maturité en Italie.

Vous vous êtes inscrit en génie mécanique à l’ETH Zurich. Quels ont été les plus grands défis au début ?

Suivre les cours d’allemand et le niveau généralement élevé de l’enseignement : tels étaient les deux plus grands défis. Pour être admis à l’ETH Zurich, j’ai dû présenter le certificat de langue C1. Après quelques mois, j’ai réalisé que la faculté ne répondait pas à mes attentes. J’ai abandonné mes études. J’ai travaillé par la suite en Suisse comme jardinier, entre autres, et j’ai ainsi appris à bien connaître le monde du travail et à économiser pour mes études. J’ai finalement décidé de suivre une formation de Bachelor en technologie de l’environnement à la Haute école des sciences appliquées de Zurich.

Quels sont les principaux objectifs de ce programme?

Les questions environnementales m’ont toujours intéressées. L’actualité du sujet, la pertinence pratique et le grand choix de cours m’ont attiré. Le programme d’études de la première année comprend des matières de base comme les mathématiques, la climatologie et la biologie. Ensuite, une spécialisation peut être choisie. Dans ma spécialisation, je m’occupe principalement de tourisme durable.

Qu’est-ce que vous aimez particulièrement dans vos études en ce moment?

J’aime particulièrement les projets pratiques que nous réalisons en coopération avec les communautés et les destinations touristiques. Je travaille actuellement sur un concept de développement durable de l’offre touristique de Scuol (GR). Nous réfléchissons par exemple, aux questions suivantes: Comment préserver le paysage alpin traditionnel? Comment créer des incitations à l’utilisation des transports publics?

Comment est la vie d’étudiant en Suisse en général?

La vie d’étudiant en Suisse est formidable. Zurich offre un large éventail d’activités gratuites pour les étudiants, comme le sport. En été, le lac est particulièrement beau.

Quels sont vos projets pour l’avenir?

Si tout se passe bien, je terminerai mes études en décembre 2020. Alors je veux travailler. D’abord, je vais probablement devoir faire quelques stages. En règle générale, ils ne sont pas si bien payés, mais ils sont importants pour entrer dans le monde du travail.

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes Suisses de l’étranger qui souhaitent étudier en Suisse?

Le plus important est de trouver un appartement à temps, surtout à Zurich. On peut, éventuellement, partager un appartement avec d’autres étudiants. Il faut également bien se renseigner sur l’assurance maladie. Étant donné les prix élevés en Suisse, une bourse d’études peut être utile. Lors de ma demande de bourse auprès de mon canton d’origine, j’ai été soutenu par educationsuisse.

(RG)

educationsuisse, Formation en Suisse, Alpenstrasse 26, 3006 Berne, Suisse, Tél +41 31 356 61 04; info@educationsuisse.chwww.educationsuisse.ch

Commentaires (0)

Écrire un commentaire

La publication des commentaires a lieu sous un à trois jours. La rédaction se réserve le droit de ne pas publier tout commentaire à caractère discriminatoire, raciste, déshonorant ou haineux. Nos règles du jeu concernant les commentaires détaillées sont disponibles ici.
 

Auslandschweizer Organisation
Alpenstrasse 26
3006 Bern, Schweiz

tel +41 31 356 61 10
fax +41 31 356 61 01
revue@aso.ch