Haute école universitaire ou apprentissage professionnel?

Conseils d’educationsuisse sur la formation en Suisse

Haute École universitaire ou apprentissage professionnel? Deux voies de formation différentes qui ne s’excluent pas. Le système de formation suisse se caractérise, notamment, par sa grande flexibilité. Plusieurs voies s’offrent à qui veut se former, changer d’école ou de formation ou rattraper une formation. Les possibilités de formation sont extrêmement variées. Vous trouverez un aperçu du système de formation suisse sur notre site web www.educationsuisse.ch.

Qui souhaite étudier en Suisse avec un diplôme gymnasial étranger, doit avant tout s’informer sur les conditions d’admission; quelquefois l’admission échoue à cause d’une matière fondamentale manquante. Ensuite, il faut trouver la branche d’études appropriée. Le site web de swissuniversities, www.studyprogrammes.ch, peut être utile pour la recherche. Beaucoup d’universités, hautes écoles spécialisées et hautes écoles pédagogiques offrent des journées d’information qui sont organisées surtout en automne et hiver. Plusieurs hautes écoles universitaires disposent aussi d’un service de conseil d’orientation universitaire.

Qui décide, après l’école obligatoire ou le lycée, d’entreprendre un apprentissage, peut choisir entre environ 250 métiers. Le portail officiel suisse d’information de l’orientation professionnelle, universitaire et de carrière, www.orientation.ch, offre beaucoup d’informations comme profils professionnels, descriptions des formations, conseils et beaucoup plus. Une fois défini le domaine d’intérêt, des stages «découvertes» de 1 à 5 jours dans une entreprise peuvent être indiqués pour avoir un aperçu du métier. La recherche d’une place d’apprentissage commence normalement au moins un an avant le début de l’apprentissage. Quelquefois les entreprises demandent un test d’aptitude (p. ex. Multicheck) qu’il faut joindre à la candidature.

Une année transitoire peut représenter une solution pour ceux qui ne savent pas encore choisir une formation. Tous les cantons offrent des années scolaires supplémentaires ou des cours de préparation professionnelle.

De bonnes connaissances d’une langue nationale sont importantes pour effectuer une formation en Suisse. Savoir l’anglais représente certes un avantage, mais cela ne suffit pas. Seulement certaines études au niveau universitaire (Master) sont dispensées entièrement en anglais.

(RG)

Des brochures d’information sur les divers sujets, infos générales et conseils personnalisés, aussi sur la choix de la profession ou d’études universitaires, sont disponibles auprès d’educationsuisse: info@educationsuisse.ch, tél. +41 (0)31 356 61 04. Nos collaboratrices parlent allemand, français, italien, anglais et espagnol.

Commentaires (2)
  • Wave Dancer
    Wave Dancer à 24.11.2018
    Ich kann aus eigener Erfahrung den Weg über die Berufslehre mit anschliessendem Studium empfehlen. Den meisten reinen Studienabgängern fehlt heute meist der Bezug zum richtigen Leben! Dazu sind Sie oft zu weich und bereits ideologisch konditioniert, man könnte auch sagen, verseucht. Trotzdem sind dies dann Leute die mehr oder weniger direkt aus den Unis in die Politik oder mit Entscheidungsfunktionen in die Wirtschaft strömen. Das ist nicht gut! Ich habe während meiner beruflichen Laufbahn mehr sogenannt akademisch Gebildete, auf Grund der Unfähigkeit, ihr theoretisches Wissen in praktischen Nutzen zu wandeln, entlassen, als Arbeiter!
    Présenter la traduction
    • Hansjörg Romer
      Hansjörg Romer à 04.12.2018
      Wow.... Great assessment... :-) I have often dismissed academic individuals, also, because of their lack of actual life learning or hands on application, to problem solving etc. An example was a heated discussion with a recent university graduate, demanding everyone adopt Socialist/Communist ideas(He labeled himself a "Progressive" thinker). I tried to explain that true Communism only functions when is a small social ONLY group- Indian Tribes, Religious Cults, etc. Never as a political or governmental type. And even in those instances, there is a leader, and his family that make the majority of the rules and laws, for others to follow; and that leading family have/acquire more food, larger living quarters, and better clothing/jewelry. If true "communism" then ALL persons would have the same access to food, clothing, shelter etc. None of any recent examples of this type of government have shown any actual relation to communism in government. All have been examples of a very powerful leader, amassing wealth, and dictating rules for all others to follow, for they are above the rule of their own law. These have been examples of a Dictatorship or Monarchy. Humans are naturally selfish and self serving; and the reason for the failure of all ideals of Socialism or Communism. Even in current examples of Socialism, there are leaders, with amassed wealth, and power, far above the average citizen, whom pay for this wealth thru gun enforced taxation, and laws biased towards those in office/power, to maintain their wealth and power. And when finished with this discussion, the university educated man responded with "We need to go after the corporations, and force them to pay more taxes....." I responded with "So when these Corporations increase the costs of their goods and services to you, and the rest of society, for the increased costs of the additional tax burden, you are ok with paying double taxation for government to be strong enough to force corporations to pay more taxes; and triple the price for a gallon of milk and double the price for your toyota?".... None of them seems to be able to understand how economics works, or what government actual is..... Very sad.
      Présenter la traduction

Écrire un commentaire

La publication des commentaires a lieu sous un à trois jours. La rédaction se réserve le droit de ne pas publier tout commentaire à caractère discriminatoire, raciste, déshonorant ou haineux. Nos règles du jeu concernant les commentaires détaillées sont disponibles ici.

La question se pose pour des centaines d’églises en Suisse: les démolir, les vendre, les louer ou les utiliser d’une toute nouvelle façon? La...

En savoir plus

Il s’agit du dossier le plus chaud de Berne fédérale et, un an avant les élections, le désir de nombreux politiques de s’y brûler les doigts a...

En savoir plus

En 2018, la Suisse a connu son été le plus chaud depuis 1864. Non seulement il a fait plus chaud que durant l’été 2003, le record précédent, mais il a...

En savoir plus

La numérisation a ébranlé le marché suisse du livre et les ventes ont diminué. Mais le monde des livres résiste aux tempêtes – avec la passion et la...

En savoir plus
 

Auslandschweizer Organisation
Alpenstrasse 26
3006 Bern, Schweiz

tel +41 31 356 61 10
fax +41 31 356 61 01
revue@aso.ch