Le bonheur, qu’est-ce que c’est?

«‹Ça y est, vous avez retrouvé votre vie.› ‹Quelle vie?› je regardais le parc en bas (…), les gens (…); ils avaient tous un projet, sauf moi.»

C’est ainsi que s’ouvre le roman sur la vie de Lukas Rossberg, grièvement blessé par balle aux poumons et la tête alors qu’il assistait involontairement à une agression dans un casino. Après sept années de coma éveillé et une longue rééducation, il doit retrouver sa vie antérieure et revenir dans un monde qui ne l’a pas attendu. Sa copine l’a quitté, son entreprise n’existe plus et ses compétences d’informaticien sont totalement dépassées. En plus, les séquelles tardives de ses blessures et des douleurs compliquent son quotidien. Robert Keller, un ancien collègue devenu directeur d’une société de loterie et pour qui il avait programmé des logiciels, lui donne un job. Il a pour mission d’annoncer l’heureuse nouvelle aux nouveaux millionnaires, et devient ainsi l’homme qui porte bonheur. Lukas Rossberg se rend vite compte que Robert Keller n’est pas exempt de tout soupçon et qu’il cache des choses sur la nuit de l’agression. Il commence à faire des recherches et ne tarde pas à découvrir des choses confuses et même des agissements criminels dans la société de loterie. Il essaie de clarifier l’histoire et de se réconcilier avec lui-même.

L’auteur Claude Cueni est plus connu du grand public pour ses grands romans, le plus souvent historiques. Au bout des 275 pages de ce roman, on aimerait bien continuer à lire, même si le narrateur à la première personne n’a pas vraiment de chance et que l’histoire se termine mal. Cependant, l’amour naissant, non sans difficulté, entre le protagoniste et une vendeuse procure un sentiment profondément positif. Claude Cueni, atteint de leucémie depuis plusieurs années, puise habilement dans ses expériences personnelles et professionnelles, sans pathos ni pédanterie. Il a déclaré dans une interview qu’il voulait écrire une histoire divertissante et intelligente. Il y est parfaitement parvenu.

Claude Cueni est né en 1956 à Bâle dans une famille francophone. Après avoir abandonné ses études, il a voyagé en Europe et gagné sa vie avec des petits boulots. Dès les années 1980, il a commencé à se faire un nom en écrivant des romans, des pièces radiophoniques, des pièces de théâtre et plus tard des scénarios. Il a aussi développé des jeux vidéo et fondé avec succès une société de logiciels. Ses livres ont été traduits dans plusieurs langues. Il vit aujourd’hui à Bâle.

Ruth von Gunten

 

Claude Cueni: «Der Mann, der Glück brachte», Lenos Verlag 2018, 275 pages; CHF 29.90, env. EUR 23.90

Commentaires (0)

Écrire un commentaire

La rédaction se réserve le droit de supprimer des commentaires discriminatoires, racistes, diffamatoires ou haineux ou de fermer la fonction commentaires de cet article.

Dans les Alpes, tout nouveau projet de pont suspendu ou de plateforme panoramique se voit aussitôt reprocher d’utiliser la montagne à des fins...

En savoir plus

La Suisse fait partie des pays leaders de la recherche spatiale. Elle se lance aujourd’hui dans un grand ménage en partant à la chasse aux déchets...

En savoir plus

CarPostal Suisse SA était une entreprise modèle avant le scandale des subventions. Et l’affaire n’est pas terminée. Comment en est-on arrivé là?

En savoir plus

L’argent régit le monde du football. Pourtant, il existe en Suisse une ligue alternative qui, à ses débuts, connaissait le droit de grève. Pour ses...

En savoir plus
 

Auslandschweizer Organisation
Alpenstrasse 26
3006 Bern, Schweiz

tel +41 31 356 61 10
fax +41 31 356 61 01
revue@aso.ch