Carla Juri

La voilà, à la 77e minute. Distante, stoïque, mais surtout humaine, l’ingénieur mémoriel Ana Stelline se tient debout dans un laboratoire stérile, derrière une fenêtre. Elle invente des souvenirs qu’elle rend pour un instant visibles et réels à l’aide d’un appareil qu’elle porte au cou. Ces souvenirs passés du quotidien des êtres humains doivent être implantés aux réplicants – des humanoïdes – afin que ces derniers puissent se remémorer des souvenirs les plus proches possible de la réalité: fêtes d’anniversaire, promenades en forêt.

Une scène touchante jouée par Carla Juri dans le film de science-fiction «Blade Runner 2049». Certes on ne voit la Tessinoise qu’un petit quart d’heure, mais ce moment est véritablement marquant. Et «Blade Runner 2049» n’est pas n’importe quel film hollywoodien. Il s’agit de la suite très remarquée et réussie à 150 millions de dollars du film-culte éponyme sorti en 1982 avec Harrison Ford dans le rôle principal. Celle qui crève l’écran dans ce film entre clairement dans la cour des grands.

Il y a toujours eu des acteurs suisses à Hollywood. Mais le pays attend qu’une Suissesse devienne une véritable star de cinéma depuis Ursula Andress. Ce qui explique d’autant plus pourquoi tous les regards sont actuellement tournés vers Carla Juri. L’actrice de 32 ans a reçu des critiques enthousiastes du monde entier pour son rôle dans le blockbuster futuriste. Il n’y aurait donc rien de surprenant qu’on la retrouve prochainement dans une autre production hollywoodienne. Retenons d’ici là son nom et son visage.

Marko Lehtinen

Commentaires (0)

Écrire un commentaire

La publication des commentaires a lieu sous un à trois jours. La rédaction se réserve le droit de ne pas publier tout commentaire à caractère discriminatoire, raciste, déshonorant ou haineux. Nos règles du jeu concernant les commentaires détaillées sont disponibles ici.

Les Alpes sont puissantes et belles. Mais elles sont tout à la fois puissantes et redoutables, car elles s’effondrent et menacent la vallée. Les...

En savoir plus

Après 18 ans d’absence au sein du gouvernement, la Suisse italophone y est à nouveau représentée. La composition du Conseil fédéral respecte...

En savoir plus

Il y a quelques années, il paraissait improbable que Beat Feuz décroche un jour une médaille d’or à la Coupe du monde. Aujourd’hui, il semble presque...

En savoir plus
Informations de l’OSE
17/11/2017

«Certaines banques ont commencé à réagir»

L’Organisation des Suisses de l’étranger (OSE) défend les intérêts des expatriés en Suisse. Remo Gysin, son président, explique que l’OSE se bat...

En savoir plus
 

Auslandschweizer Organisation
Alpenstrasse 26
3006 Bern, Schweiz

tel +41 31 356 61 10
fax +41 31 356 61 01
revue@aso.ch