Un lieu symbolique, une place d’attachement

Blottie dans la baie de Brunnen, avec une vue magnifique dans toutes les directions, se trouve la Place des Suisses de l’étranger. Aujourd’hui, la plus belle place de Suisse a besoin de notre soutien.

Brunnen et les deux mythes. Au premier plan: la Place des Suisses de l’étranger. Photo Axel B. Bott

Dans le grand parc élégant de la Place des Suisses de l’étranger, le regard se porte spontanément au-delà du lac gris-bleu vers le Grütli. La vue est à couper le souffle. Blottie au pied de Seelisberg se trouve le berceau idyllique de la Confédération, entouré des sommets enneigés des Alpes uranaises. Cette vue sur le Grütli et les mythes fondateurs a inspiré de nombreux écrivains, compositeurs et peintres. C’est le cas par exemple du Genevois Charles Giron, dont la grande fresque veille depuis 1902 sur les responsables politiques du Conseil national dans le Palais fédéral.

Avec l’arrivée de la navigation à vapeur au début du XIXe siècle, la construction de l’Axenstrasse et l’ouverture de la ligne du Gothard, Brunnen, autrefois village de pêcheurs, de bateliers et de paysans, s’est reconverti dans l’hôtellerie et le tourisme. Des têtes couronnées, mais aussi des politiciens et des artistes célèbres comme Goethe et Wagner se sont laissé inspirer par la vue de ce village charmant. La reine Victoria, dans son journal intime, décrit comme suit sa visite à Brunnen: «Nothing can exceed the beauty of the lake in any direction. The lake itself, that wonderful colour – varying from sapphire blue to emerald green – it’s too glorious.»

C’est au Grütli que commence la Voie suisse, l’un des itinéraires de randonnée les plus appréciés de Suisse. Il s’étend vers l’est le long du lac des Quatre-Cantons passe à l’extrémité du lac à Flüelen et finit en beauté à la Place des Suisses de l’étranger à Brunnen. Ce sentier de randonnée a été offert par les cantons à l’occasion du 700e anniversaire de la Confédération en 1991. Chacun des 26 cantons est représenté par un tronçon de ce sentier dans l’ordre de son adhésion à la Confédération. La longueur de chaque tronçon correspond au nombre d’habitants, et la Voie suisse symbolise l’ensemble de la Confédération. Le sentier commence par les 182 m du tronçon consacré au canton d’Uri. Le canton d’Appenzell Rhodes-Intérieures est représenté par le tronçon le plus court avec 71 m, tandis que le canton de Zurich, avec six km occupe le plus long tronçon. Sur les 34,85 km de ce sentier, chaque Suisse et chaque Suissesse est représenté(e) symboliquement par cinq millimètres de tracé. Point final de la Voie suisse, la Place des Suisses de l’étranger symbolise idéalement l’appartenance de la Cinquième Suisse à la Confédération.

Un lien au cœur de la Suisse

La Place des Suisses de l’étranger est aussi le point de départ du Waldstätterweg, le chemin des cantons. Ce sentier de randonnée, d’origine plus récente, s’étire sur sept étapes à travers une nature unique, un paysage riche en culture et des lieux uniques le long de la rive nord du lac des Quatre-Cantons via Lucerne avant de revenir au Grütli. Ensemble, ces deux sentiers de randonnée ferment le cercle permettant de faire le tour complet des lacs. Au cœur de la Suisse, la Place des Suisses de l’étranger n’aurait pu rêver situation plus riche en traditions, en événements ou en grandeur.

C’est à la direction de l’Organisation des Suisses de l’étranger des années 1980 que l’on doit l’initiative d’intégrer les Suisses de l’étranger à la Voie suisse helvétique à l’occasion du 700e anniversaire de la Confédération. Avec l’accord du Conseil des Suisses de l’étranger, la direction a œuvré avec ténacité et une vision claire pour parvenir à une solution. En janvier 1989, Walther Hofer, président du Conseil de fondation nouvellement créé, pouvait se réjouir: «En unissant nos forces, nous y sommes parvenus!» Une collecte mondiale auprès des Suisses de l’étranger avait permis de réunir la moitié du prix d’achat. L’autre moitié a été prise en charge par la Confédération. Les participants ont ainsi pu acquérir cette péninsule de 5400 m2 à l’extrémité ouest de la promenade du lac à Brunnen. Ainsi, ce joli morceau de patrie appartient aussi bien aux Suisses de l’étranger qu’aux Suisses vivant dans le pays. Un symbole impressionnant d’attachement réciproque: l’attachement des Suisses de l’étranger à leur pays d’origine, et l’attachement du pays aux Suisses de l’étranger.

La Place des Suisses de l’étranger a été inaugurée publiquement dans le cadre des festivités du 4 mai 1991. Le jour de la Fête nationale, l’ensemble du Conseil national s’est réuni sur la Place de la Cinquième Suisse avant de se rendre à la Fête fédérale au Grütli. La Place a été l’un des principaux lieux d’événements pendant l’année des festivités, en 1991, et a attiré de nombreux visiteurs de Suisse comme de l’étranger. L’exposition d’affiches «Rencontre avec la Cinquième Suisse» a présenté la diaspora suisse.

Modernisation de la Place de la Cinquième Suisse

Les années suivantes, la Fondation s’est concentrée sur l’aménagement et l’entretien de la Place. Elle a réalisé une stèle en granit et modernisé l’exposition d’affiches. Depuis son acquisition, la Place est devenue une destination prisée des touristes et de toutes sortes de groupes. Des manifestations diverses y sont organisées plusieurs fois par an: fêtes villageoises, fêtes de la Confédération et concerts en plein air, ou encore la «Chaîne du bonheur» et l’émission en direct «SF bi de Lüt» de la SRF.

Au bout de 25 ans, la Place des Suisses de l’étranger a dû subir un réaménagement en profondeur. La couche supérieure de la pelouse a été retirée et remplacée par un gazon utilitaire afin de protéger l’herbe et de garantir la pérennité des activités de location de la Place, qui sont sa seule source de revenu. Il a fallu renouveler l’installation électrique. Le canton de Schwytz a débloqué 150 000 fr. sur un budget total de 270 000 fr. La commune d’Ingebohl-Brunnen, la Banque cantonale de Schwytz et les entreprises participantes ont dépensé 60 000 fr. supplémentaires. Fin juin, la Fondation avait reçu 35 000 fr. des Suisses de l’étranger (voir liste des donateurs à l’adresse www.auslandschweizerplatz.ch). Il manque encore 25 000 fr. pour terminer l’assainissement, et l’actuel président du conseil de fondation, Alex Hauenstein, lance donc un dernier appel aux donations par les Suisses de l’étranger. «Après le soutien généreux manifesté il y a 25 ans pour l’acquisition de la Place, nous espérons pouvoir terminer la dernière phase d’assainissement grâce à l’aide des Suisses de l’étranger», déclare-t-il. «Le président de la Confédération, Johann Schneider-Amman, nous a rendu visite le 15 avril dans le cadre de la fête des 25 ans et a inauguré officiellement la Place des Suisses de l’étranger. Nous avons à présent besoin de votre soutien pour réunir le montant restant, par une contribution personnelle ou une contribution au Club suisse. Merci du fond du cœur!»

Les donateurs sont repris dans la liste des donations à l’adresse www.auslandschweizerplatz.ch et reçoivent un reçu à partir de 500 fr. Reçu sur demande pour les plus petits montants. Les personnes qui donnent 5000 fr. ou plus auront leur nom gravé au tableau des donateurs.

Silvia Schoch est rédactrice régionale de la «Revue suisse» et déléguée de l’OSE

Commentaires (2)
  1. Isler Walter Isler Walter at 05.10.2016
    Silvia Schoch hat mit ihrem Beitrag den Platz der Auslandschweizer sehr gut in Erinnerung gerufen. Gerne werde ich mich bei meinem Schweizer-Club für einen Beitrag einsetzen, dass auch die restlichen Finanzen für die Sanierung des Platzes zusammenkommen.

    Walter Isler, Sevenoaks UK
    Mitglied des City Swiss Club London
    1. Alex Hauenstein Alex Hauenstein at 24.10.2016
      Sehr geehrter Herr Isler

      Mit Freude lese ich Ihren Beitrag und freue mich über Ihre Absicht zur Platzsanierung für Spendengelder zu werben.
      Ich erlaube mir darauf hinzuweisen, dass die Swissabroads in UK anlässlich einer Tagung im Beisein von Robert Engeler/ASO, bereits einen schönen Beitrag geleistet haben.

      Trotzdem freue ich mich über Ihre Bemühungen.

      Kind Regards
      Alex Hauenstein
      Präsident Stiftung Auslandschweizerplatz Brunnen/CH

Écrire un commentaire

La rédaction se réserve le droit de supprimer des commentaires discriminatoires, racistes, diffamatoires ou haineux ou de fermer la fonction commentaires de cet article.

La Suisse s’illumine de plus en plus. L’éclairage gagne même les coins les plus reculés du pays. Mais dans cet océan de lumière, un îlot d’obscurité...

En savoir plus

Le 27 novembre prochain, si les Suisses approuvent une initiative des Verts, ils pourront fermer les centrales nucléaires.

En savoir plus

Après quatre ans d’absence, les Lovebugs sont de retour avec un nouvel album intitulé «Land Ho!». Entretien avec Adrian Sieber, le chanteur du groupe,...

En savoir plus

Blottie dans la baie de Brunnen, avec une vue magnifique dans toutes les directions, se trouve la Place des Suisses de l’étranger. Aujourd’hui, la...

En savoir plus
 

Auslandschweizer Organisation
Alpenstrasse 26
3006 Bern, Schweiz

tel +41 31 356 61 10
fax +41 31 356 61 01
revue@aso.ch