Formation duale – un apprentissage en Suisse

Notre président de la Confédération, Johann Schneider-Ammann, évoque fréquemment le succès du système de formation dual helvétique. «Mêlant pratique et théorie, il offre aux jeunes une formation d’excellente qualité et contribue dans une large mesure au faible taux de chômage des jeunes dans notre pays. Basée sur l’engagement volontaire des entreprises, notre formation professionnelle suscite sans cesse davantage d’intérêt sur le plan international.»

L’apprentissage – appelé formation duale – s’effectue dans deux structures différentes, à savoir l’entreprise et l’école professionnelle, et dure en général trois à quatre ans. L’Allemagne et l’Autriche appliquent des systèmes de formation professionnelle comparables. En Suisse, l’apprentissage constitue le type de formation le plus fréquenté à l’issue de l’école obligatoire, puisque environ deux tiers des jeunes optent pour cette filière. Ils peuvent alors faire leur choix parmi 200 métiers reconnus par le secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) et acquérir ainsi les connaissances qui leur permettront d’exercer une activité professionnelle concrète. A l’issue de la formation et de l’examen final, qui débouchent sur l’obtention d’un certificat fédéral de capacité (CFC), les jeunes gens sont parés pour entrer dans le monde du travail. S’offrent encore à eux de nombreuses possibilités de formation et de perfectionnement telles que la maturité professionnelle, suivie le cas échéant d’études universitaires au sein d’une haute école spécialisée. Des qualifications supplémentaires permettent également d’entrer dans une université.

Le principal obstacle se dresse certainement au début: les jeunes doivent définir quels sont leurs intérêts et la formation professionnelle qui leur conviendra le mieux. Ils doivent ensuite poser eux-mêmes leur candidature pour une place d’apprentissage. Or, ce n’est pas toujours simple pour les jeunes Suisses de l’étranger. Durant l’apprentissage, les apprentis touchent un petit salaire. En cas de problèmes d’ordre financier, les parents n’étant pas toujours en mesure de payer la formation, il existe la possibilité de demander des bourses. Les Suissesses et Suisses de l’étranger qui souhaitent effectuer leur formation en Suisse et vivent dès lors hors du domicile de leurs parents – ce qui engendre des coûts conséquents – doivent parfois faire appel à ce soutien financier de leur canton d’origine.

Apprentis et étudiants bénéficient de l’encadrement d’educationsuisse s’agissant de leurs demandes de bourses. En collaboration avec le centre d’information et d’orientation scolaire et professionnelle Berne-Mittelland, educationsuisse propose en outre des entretiens d’orientation personnalisés.

Pour toute autre information ou question sur les bourses, l’orientation professionnelle ou la formation en Suisse, vous pouvez contacter les collaboratrices d’educationsuisse par e-mail à info@educationsuisse.ch.

Ruth von Gunten, educationsuisse

www.educationsuisse.ch

Commentaires (0)

Écrire un commentaire

La rédaction se réserve le droit de supprimer des commentaires discriminatoires, racistes, diffamatoires ou haineux ou de fermer la fonction commentaires de cet article.
En profondeur
29/07/2016

La Suisse creuse des tunnels

L’inauguration cette année du tunnel de base du Gothard n’est qu’une étape de la stratégie helvétique systématique d’aménagement souterrain des voies...

En savoir plus

Le 5 juin, trois initiatives populaires et deux référendums ont échoué, la majorité des votants ayant suivi l’avis du Conseil fédéral et du Parlement.

En savoir plus

Le photographe grison consacre sa carrière à interroger la production et la lecture des images. Au Forum de Davos, il a retourné la caméra de...

En savoir plus
 

Auslandschweizer Organisation
Alpenstrasse 26
3006 Bern, Schweiz

tel +41 31 356 61 10
fax +41 31 356 61 01
revue@aso.ch