Mühleberg, la première centrale nucléaire démantelée en Suisse

Au printemps, le groupe BKW a présenté son projet de désaffectation: dans trois ans et demi, en décembre 2019, la centrale nucléaire de Mühleberg sera définitivement mise à l’arrêt le 20 décembre 2019. C’est une première, puisque c’est la première fois qu’une centrale nucléaire est démantelée en Suisse. Jusqu’ici, le pays n’avait connu que des destructions de réacteurs de recherche.

Pour cette première désaffectation de centrale nucléaire en Suisse, le groupe BKW va s’appuyer sur l’expérience des Allemands. Après la réunification, déjà, la centrale nucléaire de l’ancienne RDA avait été mise à l’arrêt. Après Fukushima, une deuxième vague de désaffectations de centrales nucléaires avait suivi. En matière de désaffectation de centrale nucléaire, l’Allemagne a payé cher le prix de l’apprentissage. Dans le cas des six réacteurs de la RDA à Greifswald, le démantèlement dure depuis plus de 20 ans déjà et n’est pas près de se terminer. Avec la centrale de Mühleberg, BKW veut faire mieux. En premier lieu, un calendrier plus serré devrait permettre de limiter les coûts, mais le défi est de taille. Car une centrale reste une installation nucléaire même après sa mise à l’arrêt. Les barres de combustibles doivent encore se désintégrer dans l’eau du bassin de stockage pendant cinq ans avant de pouvoir être transportées dans des conteneurs spéciaux: les «castors». Pour pouvoir démarrer rapidement le démantèlement de la centrale après sa mise à l’arrêt, BKW installera un système de refroidissement séparé pour le bassin de refroidissement des barres de combustibles après la mise à l’arrêt de la centrale.

En 2024, toutes les barres de combustibles devraient être transférées vers le site de stockage intermédiaire à Würenlingen, en Argovie. À partir de ce moment-là, aucun accident nucléaire ne pourra être déploré à Mühleberg. Mais le site contiendra toujours beaucoup de matériaux en béton et en acier contaminés. Certains seront partiellement détruits puis transportés vers le site de stockage intermédiaire. Les autres seront décontaminés afin de pouvoir servir à nouveau. La centrale nucléaire sera démontée de l’intérieur vers l’extérieur en commençant par la partie la plus difficile: l’élimination des matériaux contaminés.

En 2031, le site de Mühleberg devrait être dépourvu de substances nucléaires. Pour le reste, il s’agira d’une démolition de bâtiments classique. Une démolition qui devrait avoir lieu en 2034: à Mühleberg, plus rien ne subsistera de l’ancienne centrale nucléaire. Mais on ne sait pas encore si ce site au bord de l’Aar redeviendra ou non un espace vert. Il est aussi possible qu’il reste une zone industrielle.

Si tout se passe comme prévu, le démantèlement de la centrale nucléaire durera 15 ans, soit trois fois plus longtemps que sa construction à l’époque. Et le groupe BKW table sur un coût de 800 millions de fr. suisses, auxquels vient s’ajouter 1,3 milliard de fr. suisses pour le traitement des déchets nucléaires. À partir de 2040 à peu près, les déchets nucléaires devraient être traités dans le centre de stockage radioactif pendant des millénaires. À l’heure actuelle, on ne sait pas encore où ce centre de stockage radioactif sera situé en Suisse.

st

Commentaires (0)

Écrire un commentaire

La rédaction se réserve le droit de supprimer des commentaires discriminatoires, racistes, diffamatoires ou haineux ou de fermer la fonction commentaires de cet article.

Voilà cinq ans que le Conseil fédéral a annoncé la sortie du nucléaire. Mais les choses traînent en longueur. Aujourd’hui, une date de mise à l’arrêt...

En savoir plus

La Suisse est un pays actif en matière d’aide au développement, mais elle est à l’aube d’une prise de décision majeure. Cet été, le Parlement pourrait...

En savoir plus

Aucun autre courant artistique ne fut aussi enjoué et par ailleurs aussi agressif que le dadaïsme. En réponse à l’Europe en faillite et à la Première...

En savoir plus
Images
23/05/2016

Tic-tac d’antan

Les premières montres suisses ont été fabriquées à Genève. Elles étaient ouvragées, colorées et élégantes. Certains de ces trésors réalisés entre le...

En savoir plus
 

Auslandschweizer Organisation
Alpenstrasse 26
3006 Bern, Schweiz

tel +41 31 356 61 10
fax +41 31 356 61 01
revue@aso.ch