Conseils de l’OSE

Je prévois de rentrer en Suisse et d’y chercher un emploi. Quels conseils et informations pouvez-vous me donner?

En tant que citoyen ou citoyenne suisse, vous n’avez pas besoin d’autorisation pour travailler en Suisse. Si vous voulez postuler en Suisse, sachez qu’en général, il ne suffit pas de se contenter d’envoyer un CV. Les employeurs suisses souhaitent recevoir un dossier de candidature complet, comprenant une lettre de motivation adaptée en fonction du poste, un CV avec une photo ainsi que des certificats de travail et des copies de vos diplômes.

Le Secrétariat d’État à l’économie (SECO) publie sur son site des brochures avec des conseils utiles à ce sujet.

Pour la traduction des diplômes ou d’autres certificats, il n’existe pas de règles officielles. Si un document se révèle décisif pour l’obtention d’un poste, il peut être intéressant dans certains cas de joindre une traduction dans l’une des langues nationales.

Pour la recherche d’emploi à proprement parler, la Direction consulaire (DC) du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) propose un service spécial pour les Suisses de l’étranger en transmettant leurs demandes aux offices cantonaux du travail, à l’attention des Offices régionaux de placement (ORP) compétents dans les régions de leur choix. Leur dossier est alors à la disposition de tous les employeurs intéressés.

Vous trouverez sur le site web de l’Organisation des Suisses de l’étranger des liens vers des portails de recherche d’emploi et des agences de placement.

Dès que vous avez déclaré votre arrivée en Suisse et que vous y êtes domicilié, l’office local de l’emploi peut aussi vous assister dans votre recherche d’emploi.

Brochure du SECO: www.espace-emploi.ch > publications > brochures

Direction consulaire: www.eda.admin.ch > vivre à l’étranger > Retour en Suisse > recherche de travail en Suisse

Organisation des Suisses de l’étranger: www.aso.ch > Conseil > Retour en Suisse > Recherche d’emploi

Le service juridique de l’OSE fournit des renseignements généraux sur le droit suisse dans les domaines qui touchent spécifiquement les Suisses de l’étranger. Il ne donne pas de renseignement sur le droit étranger et n’intervient pas dans des contentieux opposant des parties privées.

 

 

Commentaires (0)

Écrire un commentaire

La rédaction se réserve le droit de supprimer des commentaires discriminatoires, racistes, diffamatoires ou haineux ou de fermer la fonction commentaires de cet article.

Plus de 35 000 personnes ont demandé l’asile en Suisse l’année dernière. L’afflux persistant de réfugiés mène irrémédiablement à un conflit entre...

En savoir plus

En 2015, les dépenses de la Confédération pour l’asile s’élèveront à plus de 1,27 milliard de francs, les cantons payant 600 millions. A long terme,...

En savoir plus

Avec Guy Parmelin, l’Union démocratique du centre a obtenu sans problème le deuxième siège qu’elle briguait au Conseil fédéral. Si cette élection est...

En savoir plus

Après cinq ans au Conseil fédéral, Johann Schneider-Ammann n’a pas encore achevé sa transformation d’homme d’affaires en homme politique. C’est...

En savoir plus

Le plus long tunnel ferroviaire du monde sera raccordé au réseau en juin 2016. Quelques mois plus tôt, le 28 février, les Suisses se prononceront sur...

En savoir plus
 

Auslandschweizer Organisation
Alpenstrasse 26
3006 Bern, Schweiz

tel +41 31 356 61 10
fax +41 31 356 61 01
revue@aso.ch