Si Heidi avait réellement existé...

«Maja» et «Rosmarin», écrits par Ina Jens alors qu’elle résidait au Chili, sont une véritable ode au Domleschg.

Le cas de cet écrivain originaire des Grisons illustre parfaitement de quelle manière le changement de perspective, autrement dit le regard porté depuis un autre pays, voire un autre continent, permet d’ancrer son pays d’origine dans une expérience littéraire empreinte d’une intensité et d’une nostalgie toutes particulières. Née le 22 octobre 1880 à Thusis, Claudia Cadisch est diplômée de l’école normale de Coire. Après un stage effectué à Wattwill, elle trouve un premier emploi à l’école allemande de la ville bulgare de Roussé. Là-bas, elle épouse son collègue enseignant Carl G. Werkmeister, puis tous deux sont mutés au Chili en 1907, à l’école allemande de la ville de Concepción. En 1916, le couple déménage à Viña del Mar, près de Valparaíso. Son époux dirige l’école allemande jusqu’en 1923, avant que Claudia Werkmeister-Cadisch n’en reprenne les rênes pendant 22 ans.

C’est dans cette ville mondaine, au bord du Pacifique, que la nostalgie des Grisons la conduit à coucher sur papier ses souvenirs d’enfance dans le Domleschg, dans un ouvrage qu’elle signera du pseudonyme Ina Jens. Elle envoie le manuscrit à Bâle aux éditions Reinhardt et son premier opus paraît en 1926.

Un livre pas vraiment pour la jeunesse

Immédiatement classé dans la littérature jeunesse, ce livre porte pourtant sur la nostalgie, sentiment dont seul un lecteur adulte sensible est à même de percevoir toutes les subtilités. Sobrement intitulé «Maja», le récit retrace, au moyen d’images et d’expériences marquantes, l’enfance de la jeune fille éponyme des Grisons, qui grandit dans la région reculée du Domleschg, à l’époque même où paraissent les romans d’Heidi, l’héroïne de Johanna Spyri. Reste que le sentimentalisme et le romantisme de l’univers d’Heidi contrastent avec l’atmosphère sobre et prosaïque de «Maja», la crédibilité et la psychologie des personnages dépeints, qui suscitent l’empathie, et le traitement simple et décomplexé des images et représentations propres à la narration populaire alpine. Si les livres d’Heidi ont été écrits par une citadine dans un style romantique, «Maja» livre un témoignage authentique inspiré de souvenirs réels et du vécu.

Le livre est un succès dès sa sortie. Deux ans plus tard, Ina Jens continue de conter les jeunes années de Maja dans un ouvrage intitulé «Rosmarin», aussi réussi sur le plan artistique. Entre 1935 et 1941, dans ses opus intitulés «Mirasol», «Manuelitos Glücksfall», «Unter chilenischem Himmel» ou encore «Hannelores Urwaldwinkel», elle puise l’inspiration dans son séjour au Chili pour faire découvrir son pays d’adoption aux jeunes lecteurs européens. Malgré quelques belles réussites, ses récits chiliens n’égaleront pourtant jamais la profondeur et la crédibilité de ses souvenirs du Domleschg. Si ses récits chiliens ne manquent pas d’exotisme, ils ne renferment pas l’intimité et l’éclat conférés par la nostalgie aux histoires de la petite Maja.

Effondrée par la mort de son fils, Ina Jens meurt à Valparaíso le 17 janvier 1945 à l’âge 65 ans, dans l’isolement le plus complet et sans n’avoir jamais revu son pays d’origine.

«La grand-mère sourit, s’approcha à nouveau du romarin, inspira l’odeur âpre laissée sur ses mains et dit: Voilà encore quelque chose de très personnel. L’âme de chacun a besoin de son propre parfum pour faire revivre le passé, et le mien, c’est celui du romarin. Quand tu seras plus grande, tu en feras toi-même l’expérience et tu comprendras alors ce que cela signifie.›»

 

(Extrait de: «Rosmarin», Bâle 1928, en rupture de stock)

Commentaires (2)
  1. Yvonne Heynen Yvonne Heynen at 24.07.2015
    Me da muchas ganas de leer "Maja", parece relindo libro!
  2. Rose-Marie Fattebert Rose-Marie Fattebert at 26.07.2015
    A mí tambien me parece muy bonito el libro "Maja" me gustaría leerlo

Écrire un commentaire

La rédaction se réserve le droit de supprimer des commentaires discriminatoires, racistes, diffamatoires ou haineux ou de fermer la fonction commentaires de cet article.

Marquée par de multiples événements commémoratifs, l’année 2015 montre une fois de plus que l’histoire libère les émotions les plus vives, tout en...

En savoir plus

Le débat historique autour de Marignan, qui s’applique à différencier les mythes de la réalité, ne trouve que peu d’écho en Romandie.

En savoir plus

«Maja» et «Rosmarin», écrits par Ina Jens alors qu’elle résidait au Chili, sont une véritable ode au Domleschg.

En savoir plus

En 1915, des leaders socialistes-révolutionnaires venus des quatre coins d’Europe se réunirent à Zimmerwald pour une conférence secrète. Lorsque les...

En savoir plus
 

Auslandschweizer Organisation
Alpenstrasse 26
3006 Bern, Schweiz

tel +41 31 356 61 10
fax +41 31 356 61 01
revue@aso.ch