Conseil OSE

Peu de temps après mon 70e anniversaire, j’ai reçu une décision du Service des automobiles m’informant que je devais faire un examen médical pour mon permis de conduire suisse. Elle m’a été envoyée par l’intermédiaire du système de recherche RIPOL de la Confédération. Comment cela se fait-il?

Toute personne émigrant de Suisse dispose d’un certain délai pour échanger son permis de conduire suisse contre son équivalent du pays de résidence – par exemple de six mois dans les Etats de l’UE. Les autorités compétentes du pays de résidence peuvent vous fournir des renseignements contraignants sur les délais et la procédure. Ne pas échanger son permis de conduire contre le permis du pays de résidence peut donner lieu à une amende ou à une pénalité.

En Suisse, tout départ définitif à l’étranger doit être signalé au Service des automobiles; le permis doit ensuite être échangé à l’étranger contre son équivalent du pays d’accueil. Si l’on décide de revenir en Suisse plus tard, on peut encore conduire avec son permis étranger pendant un an, délai durant lequel il faudra déposer une demande d’échange contre un permis suisse au moyen du formulaire correspondant. Dans certains cantons, la délivrance d’un permis de conduire suisse peut être soumise à un test de vue.

Si le départ à l’étranger n’est pas signalé au Service des automobiles, il peut arriver qu’une recherche soit lancée à l’âge de 70 ans, par exemple par RIPOL, le système de recherche de la Confédération, lorsque l’examen médical de l’aptitude à conduire arrive à échéance. C’est le cas lorsque la personne concernée n’est plus signalée en Suisse mais possède encore un permis de conduire suisse.

Toute personne suisse qui réside définitivement à l’étranger mais possède encore un permis de conduire suisse peut prendre contact avec le Service des automobiles qui le lui a établi afin de le faire suspendre. En règle générale, sans aucuns frais.

Adresses des services cantonaux des automobiles: www.strassenverkehrsamt.ch/fr 

SERVICE JURIDIQUE OSE

Le service juridique de l’OSE fournit des renseignements généraux sur le droit suisse dans les domaines qui touchent spécifiquement les Suisses de l’étranger. Il ne donne pas de renseignement sur le droit étranger et n’intervient pas dans des contentieux opposant des parties privées.

Commentaires (0)

Écrire un commentaire

La rédaction se réserve le droit de supprimer des commentaires discriminatoires, racistes, diffamatoires ou haineux ou de fermer la fonction commentaires de cet article.
Politique
21/08/2014

La panthère

Le conseiller fédéral PS Alain Berset s’est fixé un objectif ambitieux: réformer la prévoyance vieillesse, car c’est le seul moyen de la garantir à...

En savoir plus

L’approbation de l’initiative contre l’immigration de masse met la politique suisse sous pression. Ses conséquences sont les plus graves depuis les...

En savoir plus
Culture
21/08/2014

Le monde sous tension

Quelles furent les années 1900 à 1914? Peut-on s’imaginer cette époque marquée par l’engouement pour la technique et le progrès, comme si la Première...

En savoir plus

Ottmar Hitzfeld fera sa dernière grande apparition à la Coupe du monde de football au Brésil. L’entraîneur de l’équipe nationale suisse fait partie...

En savoir plus

Début 2014, le président de la Confédération Didier Burkhalter a rencontré le ministre américain des Affaires étrangères John Kerry à Davos et le...

En savoir plus
 

Auslandschweizer Organisation
Alpenstrasse 26
3006 Bern, Schweiz

tel +41 31 356 61 10
fax +41 31 356 61 01
revue@aso.ch