«Pour moi, la Suisse est comme un palais au cœur de l’Europe»

Des Suisses de l’étranger sur Instagram

A 25 ans, Eva Witschi veut profiter du vaste monde avant de retourner en Suisse et d’y fonder une famille. Actuellement, elle habite à Londres.

«En Suisse, j’étais dans une impasse. Professionnellement, je n’avançais plus. Au contraire, Londres m’a offert l’opportunité de collaborer avec des agences de publicité internationales de premier plan. Une possibilité que je n’ai jamais eue en Suisse. Etonnamment, la semaine de travail compte 40 heures et est donc plus courte qu’en Suisse. Par contre, les heures supplémentaires ne sont pas payées. Mais cela ne me dérange pas, car les expériences dont je peux profiter ici n’ont pas de prix.

Le monde entier ou presque se trouve à Londres. Lorsque l’on sait où et comment chercher, on peut quasiment faire tout ce dont on a envie. Non loin d’ici, il y a même une ferme! Au milieu de cette immense métropole! On peut y caresser les animaux! Le week-end, nous pouvons visiter des musées, participer à des évènements culturels ou des fêtes qui n’existent pas en Suisse. Par contre, la vie en Suisse est bien plus sûre. Sans doute parce que le pays est plus tranquille, homogène et petit.

La Suisse est un palais au cœur de l’Europe. Je ne pense pas que les personnes vivant en Suisse réalisent cela. Lorsque l’on prend un peu de distance, on se rend compte de la chance que l’on a d’avoir grandi de manière aussi protégée mais aussi du fait que les frais d’université sont très faibles et que les trajets à vélo ou à pied sont courts.

La Suisse est ma patrie, un lieu sûr, où je retournerai très probablement dans quelques années, car je veux que mes enfants puissent aussi grandir dans un palais.»

 

Cette interview a été publiée sur swissinfo.ch, le service en ligne de la Société suisse de radiodiffusion et télévision SSR/SRG, disponible en dix langues. Vous vivez aussi à l’étranger? Alors faites précéder vos photos Instagram du hashtag #WeAreSwissAbroad.

 

 

Commentaires (0)

Écrire un commentaire

La rédaction se réserve le droit de supprimer des commentaires discriminatoires, racistes, diffamatoires ou haineux ou de fermer la fonction commentaires de cet article.
En profondeur
21/03/2018

À chaque quartier sa bière

Un doux bruit de capsule qui saute et la bière coule dans le verre, libérant des petites bulles qui remontent à la surface pour former de la mousse....

En savoir plus

La Banque nationale suisse n’a pas le monopole de l’émission de monnaie. Les banques commerciales peuvent également créer de l’argent, mais une...

En savoir plus

La Suisse a envisagé d’octroyer à l’UE pour la deuxième fois 1,3 milliard de francs pour le développement des pays membres les plus pauvres. Mais les...

En savoir plus

Il y a cinquante ans, en Suisse aussi, le moment de changer le monde en profondeur semblait venu. Et Fritz Osterwalder a vécu les évènements de 1968,...

En savoir plus
 

Auslandschweizer Organisation
Alpenstrasse 26
3006 Bern, Schweiz

tel +41 31 356 61 10
fax +41 31 356 61 01
revue@aso.ch