La volonté du peuple

Aujourd’hui retraité, Kurt Weilemann est un journaliste de l’ancienne école, attaché à une éthique professionnelle privilégiant la recherche rigoureuse et la qualité de la langue. Mais les temps ont changé et ses services ne sont plus sollicités. Un jour, Derendinger, l’un de ses anciens collègues, souhaite le rencontrer. Il s’exprime de manière si confuse que Weilemann le croit malade. Mais lorsque Derendinger meurt quelques heures plus tard, Weilemann comprend vite que contrairement à ce que prétend la version officielle, son collègue n’a pas pu se suicider. Poussé par la curiosité mais aussi par Eliza, la jeune amie du défunt, il commence à enquêter et découvre alors une vérité potentiellement explosive. Weilemann est confronté à l’appareil du pouvoir d’État, omnipotent, qui ne recule devant rien pour dissimuler la vérité, et craint pour sa vie.

Ce livre de Charles Lewinsky est à la fois un polar et un roman d’anticipation. Il se déroule à Zurich dans les coulisses du pouvoir politique suisse. Le pays est dirigé par le parti populiste des «Démocrates fédéraux », dont le président très malade, Stefan Wille, est maintenu artificiellement en vie dans un hôpital. La pensée de Wille continue d’influencer la centrale du parti, qui tire toutes les ficelles. La surveillance par caméras et appareils électroniques est totale et omniprésente. La propagande politique et les médias affûtent leurs arguments avec subtilité et raffinement pour influencer l’opinion publique. Ainsi manipulée, la volonté du peuple légitime toute entreprise du parti et de l’appareil d’État menée dans le but d’instaurer le calme et l’ordre.

Avec Weilemann, l’écrivain accomplit de créer un personnage revêche, entêté mais perspicace, très attachant. Si l’histoire ne reprend pas toujours la tension narrative du polar, elle porte un regard critique sur la politique suisse, à la fois intelligent et drôle. Espérons toutefois que ce portrait troublant d’une future Suisse totalitaire ne devienne jamais réalité.

Né en 1946, Charles Lewinsky a étudié la philologie germanique et le théâtre. Il a travaillé en tant que réalisateur et rédacteur, avant de s’installer à partir de 1980 comme auteur indépendant et de se faire connaître. Il est le scénariste de nombreuses émissions télévisées dont la célèbre série suisse «Fascht e Familie» produite par la télévision suisse. Son répertoire comprend également différents feuilletons radiophoniques, scénarios, pièces de théâtre et chansons. Ses romans ont été traduits dans plusieurs langues. Charles Lewinsky vit l’hiver à Zurich et l’été à Vereux, en France.

Ruth von Gunten

Charles Lewinsky: La volonté du peuple («Der Wille des Volkes»). Nagel & Kimche, 2017. 384 pages; env. CHF 27.90; env. EUR 24.–

Commentaires (0)

Écrire un commentaire

La rédaction se réserve le droit de supprimer des commentaires discriminatoires, racistes, diffamatoires ou haineux ou de fermer la fonction commentaires de cet article.
En profondeur
21/03/2018

À chaque quartier sa bière

Un doux bruit de capsule qui saute et la bière coule dans le verre, libérant des petites bulles qui remontent à la surface pour former de la mousse....

En savoir plus

La Banque nationale suisse n’a pas le monopole de l’émission de monnaie. Les banques commerciales peuvent également créer de l’argent, mais une...

En savoir plus

La Suisse a envisagé d’octroyer à l’UE pour la deuxième fois 1,3 milliard de francs pour le développement des pays membres les plus pauvres. Mais les...

En savoir plus

Il y a cinquante ans, en Suisse aussi, le moment de changer le monde en profondeur semblait venu. Et Fritz Osterwalder a vécu les évènements de 1968,...

En savoir plus
 

Auslandschweizer Organisation
Alpenstrasse 26
3006 Bern, Schweiz

tel +41 31 356 61 10
fax +41 31 356 61 01
revue@aso.ch