Lettres à la rédaction

Quand la montagne glisse dans la vallée. Le changement climatique en Suisse

Les glaciers se retirent et s’étirent de nouveau. Jusqu’à présent, c’était vrai en ce qui concerne les Alpes. Désormais, les glaciers sont en train de disparaître et ce qui reste ne pourra croître à nouveau. Ces changements peuvent avoir un impact déterminant sur notre pays. Les glaciers jouent un rôle conséquent sur le système hydrique suisse. S’ils disparaissent, la flore, la faune et le climat local changeront. La Suisse ne sera plus le «château d’eau de l’Europe» avec des cours d’eau ininterrompus mais le climat alternera avec des périodes de sécheresse et d’inondations.

Helen Meier, Suisse

Effrayant! Si nous continuons à hypothéquer notre avenir, le monde entrera dans un processus de destruction générale et irréversible. Le changement climatique entraînera la disparition de bon nombre de pays et des pertes humaines massives.

Wessel van Leeuwen, Afrique du Sud

Il est arrogant de penser que nous, petits êtres humains, pouvons modifier le cours de l’univers. Il y a 10 000 ans à peine, ma ville se situait à 150 m de fond sous la mer de Champlain. Que s’est-il passé? Le climat a changé, comme depuis la nuit des temps. En attendant, beaucoup s’enrichissent en vendant à des personnes crédules, naïves et innocentes des produits ou des idées censés protéger l’environnement et beaucoup de responsables politiques agitent ce spectre pour nous asservir et augmenter les taxes environnementales. Si personne ne peut nous dire ce qui arrivera dans 100, 1000 ou 10 000 ans si nous cédons à leurs sirènes, c’est tout simplement parce qu’ils n’en ont aucune idée! Il est facile de faire comme tout le monde et de blâmer le président américain Donald Trump. Mais s’il avait raison? Je me souviens que l’on nous avait emmenés sur le glacier de l’Aar lorsque l’étais au gymnase – il y a plusieurs décennies – pour nous montrer la vitesse à laquelle il fondait. Le professeur nous avait expliqué que les montagnes autour de nous s’effondreraient probablement une fois que la structure de base des glaciers et le permafrost auraient disparu, mais que c’était la conséquence inévitable de la période interglaciaire. Il nous avait dit qu’un jour, le glacier pourrait grossir à nouveau et que cela signifierait que nous nous acheminerions vers une nouvelle ère glaciaire. Il y a eu au moins 17 cycles alternant périodes glaciaires et interglaciaires. Les périodes glaciaires ont duré plus longtemps que les périodes interglaciaires. La dernière période glaciaire a débuté il y a à peu près 100 000 ans et s’est achevée il y a près de 25 000 ans. Aujourd’hui, nous sommes dans une période interglaciaire chaude.

Margret Allen, États-Unis

Un article qui devrait être lu par la population américaine et tous ses politiciens. La réalité de ce phénomène fait très peur.

Gachou Pletts, Royaume-Uni

Enfin! De nouveau un Tessinois. Le nouveau conseiller fédéral Ignazio Cassis

J’ai trouvé un peu dommage que la candidature féminine tessinoise ait été écartée par les Tessinois eux-mêmes. Vaincre sans difficulté, c’est triompher sans gloire.

Michel Piguet, Czechia

Je suis ravi d’apprendre qu’un conseiller fédéral originaire de la partie italophone de la Suisse a enfin été élu après dix-huit ans sans présence tessinoise au Conseil fédéral. Félicitations et meilleurs vœux de succès à Ignazio Cassis!

Claudio Iseppi, États-Unis

Comptes et assurances pour les Suisses de l’étranger. Un entretien avec le président de l’OSE Remo Gysin

J’avais un peu d’argent placé chez UBS depuis que j’étais enfant; mes parents ont ensuite décidé de s’installer en Nouvelle-Zélande, mais j’utilisais mon compte dès que je retournais en Suisse, c’est-à-dire rarement. Les frais bancaires étaient exorbitants et auraient, en quelques années, suffi pour vider entièrement le compte. Je n’ai pas eu d’autre choix que de le fermer et de placer mon argent à l’étranger. Je l’ai fait à contrecœur, d’autant que la procédure administrative était loin d’être simple.

John Preisig, Nouvelle-Zélande

Commentaires (2)
  1. Helmut Hostettler Helmut Hostettler at 22.01.2018
    Vielen Dank für die interessant gestaltete Schweizer Revue 2018/1. Besonders der faszinierende Beitrag über den Davoser Schlitten und die geistreichen Gedanken mit Jacques Dubochet bereiten Freude.
  2. Erwin Balli-Bautista Erwin Balli-Bautista 1 semaine ago
    Sehr geehrte Frau Margret Allen

    Schüchterner Hinweis/Frage
    Warum haben wir zuviel CO2 respektive Methan in der Atmosphäre?
    Das Eine kommt davon, dass wir, d.h. die Menschheit, zu viel fossile Brennstoffe verbrennen, das Andere, dass wir zu viel Fleisch essen, fragen Sie doch einen Wissenschafter, der kann Ihnen bestimmt sagen, wie viel Methan bei der Produktion von 1 kg Rindfleisch erzeugt wird. Beide Elemente verhindern, dass eingestrahlte Sonnenenergie nicht wieder reflektiert werden kann.

    SO EINFACH IST DAS

    Wenn Präsident Trump nun wieder die fossilen Brennstoffe bevorzugt, ist das nicht nur eine schamlose Argumentation im Wahlkampf, sondern auch reine Volksverdummung.

Écrire un commentaire

La rédaction se réserve le droit de supprimer des commentaires discriminatoires, racistes, diffamatoires ou haineux ou de fermer la fonction commentaires de cet article.

Attaque du service public par l’initiative No Billag, lutte de la presse pour sa survie, nouvelles approches modérées dans les médias en ligne: le...

En savoir plus

À l’origine, les petites luges étaient destinées au transport de marchandises. Ensuite, un menuisier a conçu la luge de sport Davos. Depuis, ce moyen...

En savoir plus

Les banlieues de Genève ont accouché d’une équipe de jeunes rappeurs qui scandent des textes à valeur existentielle. Leur chef de file, le rappeur...

En savoir plus
Sport
22/01/2018

Le moment idéal

Martina Hingis, qui a très tôt gravi les sommets du tennis, est tombée dans les affres du dopage, pour renouer finalement avec le succès et la...

En savoir plus
 

Auslandschweizer Organisation
Alpenstrasse 26
3006 Bern, Schweiz

tel +41 31 356 61 10
fax +41 31 356 61 01
revue@aso.ch