«Au Japon, les Suisses sont très soudés»

Les Suisses de l’étranger sur Instagram

Du haut de ses 27 ans, Luca Orduña tente le tout pour le tout. À 22 ans, il part pour la première fois au Japon et y entame une activité indépendante.

«Travailler au Japon a été un défi de chaque jour et m’a obligé de sortir de ma coquille. J’ai été très tôt attiré par les cultures et les langues asiatiques. À 22 ans, j’ai pu partir pour la première fois au Japon grâce à une bourse de la Chambre de commerce Suisse-Japon. J’ai dû ensuite décider de ce que j’allais pouvoir faire à l’issue de cette année au Japon. Avec un collègue, nous avons élaboré un projet de société de distribution de montres suisses spécialisée sur le marché asiatique.

Je parle exclusivement japonais au sein de cette entreprise et avec mes clients. Même au bout de cinq années passées au Japon, il arrive que certaines subtilités de la langue m’échappent. Parfois, j’aimerais sortir du moule et essayer, outre d’améliorer l’existant, de trouver des solutions novatrices. Je vis à Tokyo non loin du célèbre carrefour de Shibuya. Malgré la foule, je ne ressens jamais d’agitation car tous les habitants se montrent très prévenants. Je me réjouis par ailleurs des activités des Suisses au Japon et je constate qu’ils sont très soudés. Ce que j’apprécie également au Japon, c’est la grande diversité de la nature. Comme les quatre saisons y sont très marquées, il est possible d’y skier en hiver mais aussi de se baigner ou de pratiquer des sports nautiques dans les eaux chaudes des lacs et à la mer. Cependant, ce qui m’impressionne le plus, c’est la gastronomie. Les innombrables restaurants proposent des spécialités locales ou internationales de haut vol. J’apprécie également le fait qu’au Japon, les repas sont généralement un moment de partage et jouent un rôle social un peu plus important.»

Cette interview a été publiée sur swissinfo.ch, le service en ligne de la Société suisse de radiodiffusion et télévision SSR/SRG, disponible en 10 langues. Vous vivez à l’étranger? Alors faites précéder vos photos Instagram du hashtag #WeAreSwissAbroad.

 

 

Commentaires (0)

Écrire un commentaire

La rédaction se réserve le droit de supprimer des commentaires discriminatoires, racistes, diffamatoires ou haineux ou de fermer la fonction commentaires de cet article.

Attaque du service public par l’initiative No Billag, lutte de la presse pour sa survie, nouvelles approches modérées dans les médias en ligne: le...

En savoir plus

À l’origine, les petites luges étaient destinées au transport de marchandises. Ensuite, un menuisier a conçu la luge de sport Davos. Depuis, ce moyen...

En savoir plus

Les banlieues de Genève ont accouché d’une équipe de jeunes rappeurs qui scandent des textes à valeur existentielle. Leur chef de file, le rappeur...

En savoir plus
Sport
22/01/2018

Le moment idéal

Martina Hingis, qui a très tôt gravi les sommets du tennis, est tombée dans les affres du dopage, pour renouer finalement avec le succès et la...

En savoir plus
 

Auslandschweizer Organisation
Alpenstrasse 26
3006 Bern, Schweiz

tel +41 31 356 61 10
fax +41 31 356 61 01
revue@aso.ch