La communauté des Suisses de l’étranger grossit

Au mois de février, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) publiait sa statistique sur les Suisses de l’étranger 2016: 774 923 citoyens suisses sont enregistrés auprès des représentations à l’étranger. La communauté des Suisses de l’étranger comptait 21 784 personnes en plus l’année dernière, soit une augmentation de 2,9 %. Ce taux de pourcentage est supérieur à la croissance continue de 2 % enregistrée ces dernières années: la croissance de la Cinquième Suisse s’accélère.

Dans chaque pays, la Communauté des Suisses de l’étranger possède une histoire et une dynamique qui lui est propre. Au niveau des régions, l’Asie affiche cette année encore le plus fort taux de croissance (+ 4,3 %). Les pays d’Europe enregistrent une progression légèrement supérieure à la moyenne avec 2,8 %. Les taux de croissance des régions Afrique, Amériques et Océanie se situent légèrement en deçà, entre +2,1 % et 2,5 %, soit un niveau quasiment identique à celui des années précédentes.

Au sein même de ces régions, l’évolution des taux de croissance varie considérablement. Il est donc intéressant d’étudier de plus près les différences entre les pays. En Europe, qui est la région de prédilection pour presque les deux tiers des Suisses de l’étranger, la situation est la suivante: +8,7 % au Portugal, +8,6 % en Turquie, +4,6 % en Grande-Bretagne, +3,8 % en Allemagne, +2,5 % en France (la plus grande communauté dans le monde) et 1,8 % en Italie.

Hors Europe, les communautés suisses grossissent dans les pays suivants: 8,5 % dans les Emirats arabes unis, +6,6 % au Maroc et au Liban, +5,1 % en Tunisie, +3,9 % en Israël et au Japon, +6,8 % en Thaïlande et 3,6 % au Mexique. Dans un certain nombre de pays, le niveau est resté inchangé par rapport à l’année précédente, par exemple en Nouvelle-Zélande, en Chine, en Inde, en Afrique du Sud, en Argentine et au Brésil. Il existe également certains pays dans lesquels la communauté suisse – déjà très restreinte – a régressé, par exemple à cause d’une guerre, d’une instabilité politique ou d’une catastrophe naturelle.

Près de trois Suisses de l’étranger sur quatre possèdent a minima un autre passeport en plus du passeport suisse, la double nationalité ayant été acceptée ces dernières décennies dans un nombre toujours plus grand de pays. La statistique sur les Suisses de l’étranger affiche en la matière un léger recul de – 0,1 % sur un effectif de 73,5 %. Dans le contexte de la croissance accrue de la communauté suisse à l’étranger, cela signifie que les Suisses sont plus nombreux à partir à l’étranger qu’à rentrer en Suisse. La statistique sur les migrations de l’Office fédéral de la statistique, qui sera publiée fin août, fournira des informations plus précises.

Statistique des Suisses de l’étranger sur le site internet du DFAE: www.dfae.admin.ch > Vivre à l’étranger > Publications et statistiques > Statistiques

Les lecteurs intéressés se référeront à la statistique des Suisses de l’étranger du DFAE pour savoir combien de Suisses vivent dans leur pays de résidence. Ils sauront également combien de leurs compatriotes ont quitté la Suisse ou y sont retournés: le site Internet de l’Office fédéral de la statistique fournit depuis 2011 des données détaillées sur l’expatriation et le retour en Suisse, par pays d’origine ou de destination, par nationalité et autres variables démographiques. Les utilisateurs ont accès à ces données sous forme de «cubes de données» interactifs permettant de créer des tableaux personnalisés en fonction des besoins et de les archiver dans plusieurs formats. Émigration / Expatriation et retour en Suisse.

Commentaires (0)

Écrire un commentaire

La rédaction se réserve le droit de supprimer des commentaires discriminatoires, racistes, diffamatoires ou haineux ou de fermer la fonction commentaires de cet article.

En décembre dernier, le Parlement a voté une mise en œuvre souple de l’initiative contre l’immigration de masse. Mais le problème est loin d’être...

En savoir plus

La Suisse, pays aux quatre langues et quatre cultures: cette formule éculée n’a plus lieu d’être. En effet, les Yéniches et des Sintis sont depuis peu...

En savoir plus
Economie
16/03/2017

Suisse ou pas suisse?

La nouvelle loi Swissness est en vigueur depuis le début de l’année. Elle a contraint l’industrie agroalimentaire à modifier nombre de ses emballages...

En savoir plus

L’industrie du drone bénéficie en Suisse d’un véritable écosystème technologique et réglementaire. Les robots helvétiques iront secourir des victimes...

En savoir plus

Le Grison Armon Orlik n’est âgé que de 21 ans, mais compte déjà parmi les meilleurs lutteurs de Suisse. Qui est ce jeune prodige de Maienfeld, sacré...

En savoir plus
 

Auslandschweizer Organisation
Alpenstrasse 26
3006 Bern, Schweiz

tel +41 31 356 61 10
fax +41 31 356 61 01
revue@aso.ch