Enquête OSE sur les banques: quelles sont les conditions bancaires applicables aux Suisses de l’étranger?

L’Organisation des Suisses de l’étranger (OSE) a mené une enquête auprès des établissements bancaires suisses. Ses résultats sont désormais connus.

Ce thème préoccupe les Suisses de l’étranger depuis de nombreuses années: dans quelles banques en Suisse puis-je ouvrir un compte et à quelles conditions? Pour donner une vue d’ensemble aux clients vivant à l’étranger, l’OSE a mené en automne dernier, et pour la deuxième fois depuis 2015, une enquête sur ce sujet. Vingt-deux banques suisses y ont pris part, à l’exception d’UBS et du Credit Suisse, qui ont été contactés, mais qui n’ont pas souhaité y participer.

Pratiquement tous les établissements bancaires ont confirmé ce qui était déjà acquis, à savoir l’augmentation des frais pour les clients de l’étranger à partir du 1er janvier 2017. Pour justifier cette hausse, ils ont invoqué l’introduction de l’échange automatique d’informations, en arguant qu’ils avaient dû introduire de nouvelles procédures afin de répondre aux exigences découlant de l’accord sur ce dernier. À l’exception de la banque en ligne Swissquote, les établissements financiers exigent en outre que l’ouverture de compte ait lieu personnellement au guichet.

Depuis 2008, il devient de plus en plus difficile pour les Suisses de l’étranger d’ouvrir un compte bancaire en Suisse et de le détenir aux mêmes conditions que les clients résidant dans le pays. L’OSE a donc entrepris des démarches depuis plusieurs années pour trouver une solution à ce problème. Elle est intervenue directement auprès des banques, mais aussi auprès de l’Association suisse des banquiers, l’Union des Banques Cantonales Suisses, l’Ombudsman des banques, le Surveillant des prix ainsi que le Département fédéral des finances.

En tant qu’entreprises privées, les banques peuvent décider librement avec qui conclure un contrat. C’est pourquoi trouver une solution s’avère une tâche particulièrement ardue. L’OSE ne relâche pas ses efforts pour parvenir à ses fins.

Vous trouverez les résultats complets de cette enquête sur notre page Internet sous: aso.ch/fr/conseils/vivre-a-letranger/banques

Commentaires (5)
  1. Nicole Steinegger Nicole Steinegger at 18.03.2017
    Endlich mehr infos über das Verhalten vom Banken für Schweizer die im Ausland leben.
  2. Nicole Steinegger Nicole Steinegger at 18.03.2017
    Endlich mehr infos über das Verhalten vom Banken für Schweizer die im Ausland leben.
  3. Ernst  Ruetimann , Trang Ernst Ruetimann , Trang at 18.03.2017
    Schweren Herzens habe ich meine letzte Bankverbindung zur Schweiz gekuendigt . Nicht nur wegen der Gebuehren , sondern auch wegen meiner Frau , da sich diese kaum mit den schweizerischen Bankheinis auseinandersetzen koennte . Ausserdem werde ich nie mehr in die Heimat kommen !
  4. Hans-Jörg Kalt Hans-Jörg Kalt at 19.03.2017
    Bestraft mit Bürokram und hohen Kosten, wird natürlich wie immer der Kunde. Der Status der Kunde ist König wurde schon lange zu Grabe getragen.
  5. Alfred Steiner Alfred Steiner at 23.03.2017
    Hochmut kommt vor dem Fall.
    Ich habe mein Geld bei der AKB abgezogen und hier bekomme ich sogar noch Zinsen. Natürlich, wenn ich die Inflation berücksichtige, schaut auch nicht mehr viel raus.
    Ich brauche keine Schweizer Bank mehr, auch wenn ich was in der Schweiz kaufen will. Meistens gibt es einen Weg, mit Kredit- oder sogar Debitkartekarte zu bezahlen.
    So gewöhnt man uns Auslandschweizern immer mehr die Heimat ab. Nur um gleich, wie die Inlandschweizer behandelt zu werden, komme ich nicht mehr in die Heimat zurück.Dafür hat das Ausland doch einige Vorteile zu viel.
La fonction commentaires de cet article a été fermée.

En décembre dernier, le Parlement a voté une mise en œuvre souple de l’initiative contre l’immigration de masse. Mais le problème est loin d’être...

En savoir plus

La Suisse, pays aux quatre langues et quatre cultures: cette formule éculée n’a plus lieu d’être. En effet, les Yéniches et des Sintis sont depuis peu...

En savoir plus
Economie
16/03/2017

Suisse ou pas suisse?

La nouvelle loi Swissness est en vigueur depuis le début de l’année. Elle a contraint l’industrie agroalimentaire à modifier nombre de ses emballages...

En savoir plus

L’industrie du drone bénéficie en Suisse d’un véritable écosystème technologique et réglementaire. Les robots helvétiques iront secourir des victimes...

En savoir plus

Le Grison Armon Orlik n’est âgé que de 21 ans, mais compte déjà parmi les meilleurs lutteurs de Suisse. Qui est ce jeune prodige de Maienfeld, sacré...

En savoir plus
 

Auslandschweizer Organisation
Alpenstrasse 26
3006 Bern, Schweiz

tel +41 31 356 61 10
fax +41 31 356 61 01
revue@aso.ch